Copyright 2017 - Bonjour

Une organisation centralisée avec ses ramifications, un Etat dans l'Etat, étend ses tentacules sur l'ensemble du pays. Elle a pénétré les institutions et les cabinets ministériels et des préfectures, possède ses relais d'influence dans les assemblées élues, élabore et contrôle les décisions administratives, finance de vaste programmes de propagande et de manipulation, dirige des entités ayant plus de pouvoir que les gouvernements. Depuis soixante ans elle a mis en coupe réglée le pays, pollué et disséminé son poison pernicieux dans les esprits. On l'appelle le lobby  nucléaire. Transmettre une info, une précision ? : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour visionner correctement les vidéos votre navigateur (Firefox, IE, Opéra, Nescape,..) doit accepter les pop-up et avoir d'installé les plug-in vidéo adaptés

polytechnique minesUn groupuscule, sûr de son pouvoir occulte et de ses liens de connivence de classe agit dans l'ombre depuis plusieurs décennies et décide de la vie de millions d'individus. Et de leur mort. Fonctionnant selon le principe militaire et de caste il coopte ses membres et distribue les postes de pouvoir et de décision au sein des rouages étatico-gestionnaire de la société. Pas une seule institution n'échappe à son contrôle. Vous croyez naïvement que le Ministre décide de quoi que ce soit : faux. Ce sont ces "infiltrés-pseudo experts" du cabinet qui lui font passer le réglement, le décret, le texte de loi à mettre en oeuvre et concocté préalablement par le groupe d'intérêt économique dont le bras armé est le "Corps des Mines" prolongement de l'école militaire Polytechnique. Chaque année les 15 premiers de la promotion intègrent "les Mines". On les retrouvent à tous les postes de pouvoir : politique, économique, financier, industriel,.. Chaque année l'Etat consacre 100 millions d'Euros à l'école Polytechnique.

 

 

60 ans unanimismeL'Etat et les gouvernements se suivent et se ressemblent. Ils ne dérogent jamais à la règle militariste et belliqueuse de la force. Ils la nomment, dans les relations internationales, force de frappe nucléaire et doctrine de la disuasion atomique. Coordonnées au niveau civil international par l'Agence Internationale pour la promotion de l'Energie Atomique (AIEA).

 

 

 

 

 

 

 

pro nucleaire BatailleLes députés et sénateurs, depuis 60 ans, votent, quand la caste en place condescend à leur demander leur avis, quasi comme un seul homme la réglementation qui s'appliquera à tous... sauf au lobby qui lui bénificie d'exception et avantages...

 

 

 

 

 

 

 

 

Lepage Noyautage appareil etatLes organismes officiels et administrations sensés exercer un rôle de contrôle sur les intérêts particuliers sont dirigés par les amis promus par co-optation au bon moment et à bon escient afin de "couvrir" le secteur nucléaire et de l'empêcher de subir les moindres mises en cause sérieuses. Les affectations des X-Mines ou X-Ponts se font selon leur âge et leur rang de sortie. Ils débutent dans les DRIRE (comme chefs, bien sûr), puis sont nommés dans les cabinets ministériels. Au niveau national comme au niveau international. Ainsi de l'accord qui soumet l'OMS à l'AIEA pour toute diffusion d'information concernant le nucléaire et ses dangers...

 

 

 

 

 

app judiciaireCes "Corpsars" sont aussi capables de manipulation et mensonges comme dans la course à l’armement nucléaire (1954) où ils n’ont pas hésité à donner des informations erronées pour emporter la décision des politiques (1) et cette habitude ne les a pas quittés : " Je me souviendrai toujours de ce conseiller de Franck Borotra, le ministre de l’Industrie, qui n’a pas hésité, entre les deux tours des élections législatives, à "kidnapper" un parapheur signé de plusieurs ministres dont moi-même, à propos d’une décision à laquelle je tenais, pour être sûr que cette dernière ne serait pas publiée au journal Officiel." (2)

De la tête de l'appareil d'Etat au moindre rouage de pouvoir départemental les afficionados du lobby nucléaire et de ses prérogatives de droit divin sont à l'oeuvre.

 

 

Sezin TopçuC'est que le lobby a mis le "paquet", investit des millions (ceux de la richesse créée par les producteurs-trices) dans sa propagande pour distiller dans l'esprit des hommes et femmes le poison mortel de la croyance théiste atomiste et du renoncement à la pensée libre.

Dans chaque région et au niveau national et mondial leur lieux d'agissements seigneuriaux sont identifiables par tout un chacun.

Et les filets de pêche ne manquent pas, comme les associations des anciens-retraités des différentes entreprises du lobby nucléaire telle celle du Commissariat à l'Energie Atomique qui se fixent comme mission de maintenir un lien étroit avec le nucléaire et de s'en faire les propagandistes (ex : Groupe Argumentaire Sur le Nucléaire des de l'AR-CEA) n'hésitant pas à mouiller la chemise dans des soirées-débats et autres moments de propagande grand-public.

 

 

 

 

Monique Sene CEA Borloo OMS AIEA

 Juge et partie Labo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

__

le lobby nucléaire :

responsable des atteintes sanitaires et à la vie : CEA responsable des atteintes à la santé et à la vie : AREVA responsable des atteintes à la santé et à la vie : EDF responsable des atteintes à la santé et à la vie :  ANDRA responsable des atteintes à la santé et à la vie :  Direction Génréale de l'Armement  complicité et validation des atteintes à la santé et à la vie : complicité et validation des atteintes à la santé et à la vie : ASN complicité et validation des atteintes à la santé et à la vie : Etat français soutiens au nucléaire et à l'atomisme  logo Mines logo polytechnique logo sfen2

__

QUELQUES "X" POLYTECHNIQUE (liste non-exhaustive, autres noms en cliquant sur les différents logos dont celui des "Mines")

Recherche / Militaire

Pierre Guillaumat (X1931) fils cadet du général Adolphe Guillaumat. Chef du service des mines en Indochine (1934 à 1939), puis en Tunisie (1939 à 1943); nommé par le général de Gaulle Administrateur général au CEA (1951 à 1958) c'est sous sa direction que le CEA met au point la bombe atomique française. Crée la Commission PEON (Production d’Électricité d’Origine Nucléaire) pour le démarrage du programme nucléaire civil (1974) qui élabora la politique nucléaire française et prépara le plan électronucléaire lancé en 1973 sans débat parlementaire. PEON est composé de 11 polytechniciens dont 6 du corps des Mines et 4 du corps des Ponts et de 13 personnalités représentant tous les secteurs (Thomson, Péchiney, Alsthom, CGE, Babcok Wilcox, Framatome, Creusot Loire, etc.) parmi lesquelles 9 polytechniciens dont 3 Mines et 3 Ponts; P.Guillaumat soutient constamment aussi la mise en place des dispositifs opérationnels de protection (DOP), principal outil de la torture pendant la guerre d'Algérie, décidé par le gouvernement socialiste de Guy Mollet (1957); Ministre des armées nomé par le général de Gaulle (1958) devenu Pt de la République; Ministre délégué chargé de l'énergie atomique, de la recherche et de la fonction publique (1960 à 1962), Ministre de l'Éducation nationale (novembre 1960 à février 1961), PDG d'EDF (1964 à 1965) entreprise associée aux programmes du CEA.

Industrie

. Georges Besse (X1948), DG de USSI (1958) travaillant dans le domaine nucléaire, chargé par le général de Gaulle de doter la France de l'arme nucléaire (1960) et de la promotion de l'énergie nucléaire dite "civile", DG-adjoint de CIT-Alcatel (filiale de la Compagnie générale d'électricité, actionnaire majoritaire d'Alsthom fabriquant des turbines à vapeurs pour les centrales nucléaires (1969), Fondateur puis PDG de la société d'enrichissement de l'uranium Eurodif au Tricastin (1973-1974), DG de la Cogema filiale du CEA devenu Areva (1976) puis PDG de la Cogema (1978), Directeur de Pechiney-Ugine-Kulmann (1982), Directeur de la Régie Renault (1985)

. Pierre Gadonneix (X1962), président-directeur général d'EDF

. Thierry Desmarest (X1964), président-directeur général de Total (associé dans le nucléaire à Areva et Gdf-Suez)

. Gérard Mestrallet (X1968), président-directeur général de Engie, ex « GDF Suez »

. Denis Ranque (X1970), président-directeur général de Thales (ex Nexter, ex GIAT Industries, technologies pour la Défense, concepteur nucléaire Laser MégaJoule et accélérateur Airix), président-directeur général de Technicolor, Président du C.A de l’École des mines de Paris (2001-2012), collaborateur-conseiller au ministère de l’Industrie, directeur du plan chez Thomson

. Jean-Bernard Lévy (X1973), directeur général de Vivendi (2002-2012), président-directeur général de Thales (2012-2014), président d'EDF (depuis 2014)

. Luc Vigneron (X1973), président-directeur général de Thales (ex Nexter, ex GIAT Industries, technologies pour la Défense, concepteur nucléaire Laser MégaJoule et accélérateur Airix)

. Patrick Pouyanné (X1983), président-directeur général de Total (associé dans le nucléaire à Areva et Gdf-Suez)

. Patrice Caine (X1989), président-directeur général de Thales (actionnaire à 35% de DCNS sous-marins nucléaires et militaires classiques)

. Patrick Kron (X1973), président-directeur général d'Alstom

Politiques

. André Giraud (X1944), ministre de l'Industrie de 1978 à 1981, puis ministre de la Défense de 1986 à 1988

. Francis Mer (X1959), ingénieur en chef du corps des mines, DG Saint-Gobain, PDG Pont-à-Mousson SA, PDG Usinor-Sacilor, vice-président du groupe Safran, ministre de l'Économie et de l'Industrie de mai 2002 à mars 2004 remplacé par Nicolas Sarkozy

. Christian Sautter (X1960), ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie de novembre 1999 à mars 2000

. Paul Quilès (X1961), ministre socialiste de la Défense en 1985, des Postes, des Télécommunications et de l'Espace en 1988

. Jacques Attali (X1963), conseiller du président François Mitterrand, écrivain, professeur à l'université Paris-Dauphine

. François Loos (X1973), ministre délégué à l'Industrie, conseiller régional d'Alsace

. Nathalie Kosciusko-Morizet (X1992), ministre de l'Écologie du gouvernement Fillon

. Valéry Giscard d'Estaing (X1944), ministre des Finances, puis président de la République

. Antoine Frérot (X1977), directeur général de Veolia Environnement (spécialisé en déchets nucléaires)

. Kamel Ben Naceur (X1975), ministre de l'Industrie, de l'Énergie et des Mines de Tunisie, de 2014 à 2015
Chakib Benmoussa (X1976), ministre de l'Intérieur du Maroc

 

__

Quelques autres (patrons, politiques, médias,...) du "petit monde" de Polytechnique...

Christian Beullac (X1943), Ministre du Travail puis ministre de l'Éducation nationale
Lionel Stoléru (X1956), homme politique, trois fois secrétaire d'État (chargé de la condition des travailleurs manuels, gouvernements de Jacques Chirac et de Raymond Barre, 1974-1978 - Secrétaire d'État chargé des travailleurs manuels et immigrés, gouvernements de Raymond Barre - auprès du Premier ministre, chargé du Plan, gouvernements de Michel Rocard), animateur des petits déjeuners polytechniciens
Alain Lipietz (X1966), économiste et député européen EELV à compter de 1999
Bruno Mégret (X1969), député d'extrême-droite, fondateur du Mouvement national républicain scission du FN
Fabienne Keller (X1979), maire UMP-LR de Strasbourg
André Masson (X1969), directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)
Jean Tirole (X1973), économiste, médaille d'or du CNRS, prix Nobel d’économie 2014
Jean-Luc Tavernier (X1980), directeur général de l'INSEE
Thierry de Montbrial (X1963), directeur de l'Institut français des relations internationales (IFRI) et professeur d'économie
Jean-Jacques Servan-Schreiber (X1943), cofondateur du magazine L'Express, secrétaire général du Parti radical
Georges Edouard Delannoy (X1942), Directeur Général des Houillères du Centre-Midi
André Bénard (X1942), directeur général du Groupe Royal Dutch / Shell8 (La Haye) du 1er juillet 1971 au 30 juin 1983, coprésident d’Eurotunnel (1986-90) puis président de son conseil d’administration (1990-94)9,10
Serge Dassault (X1946), président-directeur général de Dassault
Claude Perdriel (X1947), président-directeur général de S.F.A. et Le Nouvel Observateur
Didier Lombard (X1962), président-directeur général de France Télécom
Guy Dollé (X1963), président-directeur général d'Arcelor
Michel Bernard (X1964), président-directeur général d'Air Inter et directeur de l'Agence nationale pour l'emploi
Claude Bébéar (X1955), président-directeur général de Axa
Jean-Marie Descarpentries (X1956), président-directeur général de CarnaudMétalBox et de Bull
Jean Peyrelevade (X1958), président du Crédit Lyonnais
Serge Tchuruk (X1958), président-directeur général de Total puis du groupe Alcatel
Jean-Louis Beffa (X1960), président-directeur général de Saint-Gobain
Pierre Faurre (X1960), président-directeur général de SAGEM, membre de l'Académie des sciences
Michel Pébereau (X1961), président-directeur général et actuel président du conseil de surveillance de BNP Paribas
Étienne Pflimlin (X1961), président de la Confédération du Crédit mutuel
Pierre Richard (banquier) (X1961), président de Dexia
Jean-François Roverato (X1964), président-directeur général d'Eiffage
Noël Forgeard (X1965), président-directeur général d'Airbus
Pierre-Henri Gourgeon (X1965), président-directeur général de Air France-KLM, directeur général de l'aviation civile
Yves Carcelle (X1966), président-directeur général de Louis Vuitton
Jean-Martin Folz (X1966)7, président-directeur général de PSA Peugeot Citroën
Bernard Arnault (X1969), actionnaire principal et président-directeur général de LVMH
Bernard Pauchon (X1969)11, précurseur de l'application des télécommunications au cinéma numérique.
Paul Hermelin (X1972), président-directeur général de Capgemini
Xavier Huillard (X1973), directeur général de Vinci
Patrick Pélata (X1974), directeur général de Renault
Carlos Ghosn (X1974)7, président-directeur général de Nissan et de Renault
Gilles Michel (X1974), directeur général de Citroën
Jean-Marie Messier (X1976), président de Vivendi Universal de 1996 à 2002
François Villeroy de Galhau (X1978), directeur général délégué de BNP Paribas
Fabrice Brégier (X1980), directeur général d'Airbus
Frédéric Oudéa (X1981), président-directeur général de Société générale
Mohamed Frikha (X1983), député tunisien, directeur de Telnet et président de Syphax Airlines
Jacques Veyrat (X1983), président de Robert Louis-Dreyfus
Tidjane Thiam (X1984), directeur général de Crédit Suisse

__

(1) Les Barons de l’Atome, Peter Springle et James Spigelman, Seuil, 1982.

(2) On ne peut rien faire Madame le Ministre, Corinne Lepage, Albin Michel, 1998.

Vidéos

Concours : Que faire de 'EPR ?
Concours : Que faire de 'EPR ?
Welcome in Beautiful Provence
Provence is one of the most sought-after French regions of foreigners and French people: sun, flavors, scents, lazing around. La Provence est l'une des régions françaises les plus prisées des étrangers et des français eux-mêmes : soleil, saveurs, senteurs, farniente. Mais c'est aussi la région la plus nucléarisée d'Europe. But it is also the most nuclearized region in Europe
De Paris à Fukushima
Le 11 mars 2011 quatre réacteurs nucléaires de la centrale atomique de Fukushima-DaIchi au Japon exlosent les uns après les autres à a suite d'un termblement de terre suivit d'un raz-de-marée. La France, le gouvernement Fillon et le Présdient de la Répubique Sarkozy, la Pdg d'Areva ainsi que l'IRSN feront tout pour que les intérêts de l'industrie nucléaire française soient préservés et priment sur la vie de la population. Des témoignages accablants...
Serge Gainsbourg brûle un billet de 500Frs pour protester contre le prélèvement de l'impôt octroyé au nucléaire
Serge Gainsbourg brûle en direct à la télé un billet de 500Frs. La France bien-pensante s'indigne. Il faut cependant aller jusqu'au bout de la séquence pou avoir le propos complet de Ginsbard contre... le nucléaire.
Rencontre entre Arnie Gundersen (ingénieur américain en énergie nucléaire) et Mycle Schneider (lauréat du prix Nobel alternatif pour ses travaux sur le plutonium, consultant international en énergie)
Arnie Gundersen (ingénieur américain en énergie nucléaire avec plus de 30 ans d'expérience) interview Mycle Schneider (lauréat du prix Nobel alternatif pour ses travaux sur le plutonium et consultant indépendant en énergie au niveau international) sur le devenir du nucléaire français. Quel est la situation du nucléaire français fin 2014, des difficultés d'Areva et d'EDF et quelle vision en ont les américains.
Le moment Meurice sur France-Inter
France Inter : " Le lobby nucléaire, Le moment Meurice"
immersion en mer de fûts de dechets nucleaires : interview de l'analyste Mycle-Schneider
immersion en mer de fûts de dechets nucleaires : interview de l'analyste Mycle-Schneider
Rejets en pleine mer de fûts de déchets radioactifs
Rejets en pleine mer de fûts de déchets radioactifs
Explosions d'essais de bombes nucléaires depuis 1945
Map of Every Nuclear Explosion Since 1945
1er ministre du Japon : "Comment Fukushima m’a rendu définitivement anti-nucléaire"
1er ministre du Japon : "Comment Fukushima m’a rendu définitivement anti-nucléaire"
Fukushima : catastrophe nucléaire mondiale
Pièces à conviction : Fukushima, Contamination mondiale
L'histoire d'une Castastrophe : Tchernobyl
Documentaire canadien revenant sur la catastrophe de Tchernobyl, et comment les conséquences infernales de celle-ci ont mis l’URSS à genoux à la fin des années 80.
Sécurité nucléaire : démission de Jean Servant, responsable de la Sécurité Nucléaire (archive INA)
Sécurité nucléaire, démission de Jean Servant - Archive vidéo INA
Areva, de fiasco en scandale d'Etat - Pièces à conviction
Areva, de fiasco en scandale d'Etat
f t g m